Sabrina Razak

Chef de projet, Canada | Twitter | LinkedIn
Sabrina a plus d'une décennie d'expérience en éducation avec une spécialisation en programmation pour filles et en activité physique. De plus, elle a plus de 15 ans dans le secteur du sport, se concentrant sur la mobilisation communautaire et la recherche, abordant diverses questions d'équité tout en produisant plusieurs ouvrages publiés.
photo de Sabrina Razack

Une expertise

Elle a co-écrit un rapport sur le climat racial de 20 universités en Ontario, au Canada, qui a conduit à des changements radicaux au sein des départements sportifs et des programmes universitaires. En tant que rédactrice de programmes d'études primée, ses travaux publiés influencent les éducateurs et les praticiens à mettre en œuvre des méthodes innovantes nécessaires pour mener des conversations sur l'antiracisme, le sexisme, la littératie numérique et la justice sociale dans le sport. 

Travail actuel

Sabrina est la chef de projet du Canada pour le projet "Promouvoir les droits des enfants lors de la Coupe du monde de la FIFA 2026". Le rôle consiste à travailler en collaboration avec les villes hôtes pour développer et mettre en œuvre des opportunités de citoyenneté active des enfants. L'intention du projet est d'augmenter la capacité et d'effectuer des changements grâce à la sensibilisation aux droits de l'enfant et à la protection dans le sport. 

Expérience précédente

Sabrina a récemment été employée comme éducatrice et a également travaillé comme gestionnaire de l'éducation et de la sensibilisation pour les Jeux panaméricains/parapanaméricains de 2015 à Toronto. Une variété de rôles au sein de plusieurs organisations démontrent son engagement envers les groupes méritant l'équité, notamment : Indigeneity, Diaspora, Equity, and Anti-racism in Sport (IDEAS) Lab, Canadian Women and Sport, Canadian Sport Film Festival ainsi que de multiples opportunités avec le sport amateur fédérations et associations. Sabrina a obtenu un doctorat en kinésiologie et en éducation physique de l'Université de Toronto avec une spécialisation collaborative en études des femmes et du genre.